Regard d'auteur
20 conseils de pros pour prendre de jolies photos de portrait

20 conseils de pros pour prendre de jolies photos de portrait

Dernière mise à jour : le 29 juin 2022

Vous êtes passionné(e) par l’image et cherchez à créer de jolies photos ?
La photographie (littéralement, « écriture avec la lumière ») est un art récent, daté de 1817 avec la première image capturée par Joseph Nicéphore Niepce dans sa maison de Chalon sur Saône. Il s’est beaucoup développé depuis l’arrivée du numérique et notamment des camphones, qui rendent l’appareil photo disponible en permanence, à portée de main. Ce sont des millions de photographes passionnés, amateurs débutants, avertis, experts voire professionnels qui réalisent de nouvelles photos chaque jour : des images du quotidien, des photos de leurs enfants ou de leurs animaux de compagnie, des selfies, des photos de paysage en vacances, etc.

Nous allons tenter de vous donner des conseils simples, applicables sans grande connaissance de la photo et peu importe l’appareil photo (compact, reflex, hybride, etc) que vous utilisez :-)
Réaliser de jolies photo à l'iphone ou avec tout autre smartphone reste possible, à condition de bien maîtriser les bases de la photographie, à commencer par la lumière !


20 conseils pour prendre de jolies photos de portrait

Nous avons réuni 20 conseils de pros qui vous permettront d’améliorer vos images et de créer à coup sûr de jolies photos !

1. Mettez en confiance et dirigez votre modèle

De nombreuses personnes n’aiment pas leur image et ne se trouvent pas « photogéniques ». Elles ont donc une appréhension négative du portrait photo et de l’image qu’elles peuvent rendre d’elles mêmes. Ce manque de confiance en elles et/ou dans le résultat possible en photo pourraient bien les paralyser et créer des portraits où leur malaise sera rapidement visible sur le rendu final. Au contraire, un beau portrait se compose avant tout d’une belle expression : elle met en valeur votre sujet et transmet des émotions qui touchent votre spectateur.

Pour commencer, vous pouvez rassurer votre ou vos modèle(s) :
- En expliquant comment la séance va se dérouler pour calmer les éventuelles angoisses
- En demandant si la/les personne(s) a/ont des complexes et en rassurant sur votre capacité à gommer ces défauts dans vos images
- En brisant la glace et en créant un climat de confiance entre le photographe et son sujet : il faut que votre modèle soit à l’aise en votre présence pour vous dévoiler une part de son intimité
Vous aurez alors un terrain  idéal pour réaliser une bonne séance photo de portrait et obtenir l’entière adhésion de votre modèle, même dans des conditions difficiles qui demandent de la patience (pluie, forte chaleur, présence de monde autour, etc)

Pendant la séance, continuer à rassurer le ou les modèle(s) :
- En montrant régulièrement (au moins sur les premières prises) le résultat obtenu : le/la modèle pourra se détendre et avoir le sourire en voyant que le résultat en images est flatteur
- En complimentant régulièrement le sujet : il faut lui dire ce qu’il/elle fait de bien et toujours être positif dans votre communication. Les moments de blancs (silence) sont à proscrire, à moins que la séance ne le réclame : votre sujet aimera recevoir régulièrement des ondes positives.
- En dirigeant votre modèle dans les positions, les gestes, les attitudes qu’il/elle peut avoir pour de meilleurs résultats
- En continuant à créer une atmosphère détendue, avec un brin d’humour ou de petits jeux (ex : les « invitations » de Moment Design, créés au départ par Jesh de Rox).


Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur
Aurore Degaigne

La lumière : le premier élément pour de jolies photos de portrait

2. Lire la lumière en observant les ombres pour des photos réussies

L’éclairage de votre scène et de votre sujet reste l’élément principal de votre image. Avant de presser le bouton de l’appareil (ou plutôt, de mettre un doigt sur votre smartphone pour tous ceux qui utilisent Instagram), il vous faut analyser la lumière présente à l’endroit où vous êtes, spécifiquement la lumière qui impacte le sujet que vous allez photographier. Nous allons vous donner quelques conseils pour mettre en valeur votre sujet et attirer immédiatement le regard de votre spectateur où vous le souhaitez dans l’image !

Lorsque vous capturez une image, vous travaillez d’abord en noirs et blancs, en vous affranchissant des couleurs : essayer d’oublier les couleurs de la scène que vous regardez pour ne retenir que des masses très lumineuses ou au contraire très sombres. On dit souvent qu’une bonne photo fonctionnera aussi bien en Noirs et Blancs qu’en couleurs ! Une fois cette analyse de l’éclairage réalisé, vous pourrez analyser les couleurs et composer votre image suivant les masses colorées qui la composent.

Pour cela, concentrez vous non pas les zones éclairées mais plutôt les zones d’ombre. Si la transition entre les zones lumineuses et les ombres est bien tranchée, alors la lumière est dure. C’est le cas lorsque vous prenez une photo en extérieur par exemple, à la lumière du jour, avec un soleil d’été bien haut dans le ciel. Ce type de lumière sera certainement bien adapté à un paysage ou une photo d’un monument, mais souvent moins flatteuse pour un portrait.

Dans ce cas, mieux vaut vous placer à l’ombre d’un arbre si vous faites un portrait / un selfie : vous obtiendrez des ombres beaucoup plus douces, plus flatteuses pour la personne photographiée, avec des yeux bien ouverts plutôt que les yeux plissés par le soleil. Au contraire, vous pouvez choisir de rester en plein soleil et prendre le contrepied en vous plaçant à contre jour : il faudra dans ce cas surexposer votre image de plusieurs IL par rapport au réglage donné par le boitier photo.

Analyser les ombres peut également vous permettre, en intérieur comme en extérieur, d’identifier des formes géométriques créées par la lumière dans votre scène et de travailler ainsi sur les lignes de l’image, qui entourent votre sujet.

Votre sujet doit être la partie la plus lumineuse de votre image, car c’est là que sera immédiatement attiré le regard de celui qui va découvrir votre image. Assurez vous donc que l’arrière plan soit plus sombre que votre sujet : évitez par exemple de photographier une personne placée sous un arbre en cadrant au loin une scène baignée de soleil. De même, lorsque vous cadrez votre image, supprimez tout élément très brillant (par exemple, le reflet du soleil dans une vitre ou un métal) qui pourrait détourner le regard de votre sujet principal.

Formez vous aux techniques lumière avec Nath Sakura !
Formez vous aux techniques lumière avec Nath Sakura ! En savoir plus


Comme le disait Nath Sakura, auteure de nombreux livres sur la technique photo*, « Le meilleur moyen de voir la lumière, s’est de l’éteindre ». Si vous êtes en intérieur, il est évidemment plus simple de réaliser cet exercice : éteignez puis rallumez plusieurs fois la lumière dans la pièce, vous pourrez ainsi voir quelles sont les zones d’ombre et de lumière. De même lorsque vous avez plusieurs illuminants (plusieurs sources de lumière) disponibles, vous pouvez commencer par les éclairer un à un afin de faire le mix de lumière peu à peu, vous verrez ainsi si il vaut mieux tous les conserver allumés ou non en fonction de l’effet désiré !

* (livres que nous vous recommandons sans réserve. Ils sont disponibles en français, en anglais et en allemand et distribués dans de nombreux pays)

Le setup lumière avec flash en extérieur

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Nath-Sakura-studio-b612-1
Nath-Sakura

Le résultat final pour une jolie photo de portrait mixant flash et lumière naturelle

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Nath-Sakura-studio-b612
Nath-Sakura

Maîtriser la balance des blancs pour de jolies photos de portrait

3. Les températures de couleur, la où la technique portrait photo se corse...

Sans chercher de détails compliqués, retenez que la température de couleur des sources de lumière les plus courantes est toujours la même, exprimée en Kelvin :
- Lumière du jour : Environ 5500 K
- Lumière tungstène (la lumière orangée des vieilles ampoules) : 3200 K
- Tubes fluo (couramment appelés « néon ») : environ 4000 K

Suivant l’éclairage dont vous disposez, vous devrez adapter le réglage de votre boitier photo pour obtenir de jolies photos. Nous vous conseillons d’effectuer le réglage de la balance des blancs en fonction de l’éclairage principal de votre sujet (celui qui éclaire un visage par exemple). Si vous n’êtes pas certain(e) du réglage à indiquer, positionnez vous sur « balance des blancs personnalisée » (si cela est possible) et photographiez une feuille de papier blanc placée à l’endroit où sera votre sujet. Vous obtiendrez ainsi directement un réglage du boitier vous permettant de garantir des couleurs fidèles pour votre sujet. Bien entendu, le meilleur outil pour caler votre balance des blancs sera une mire gris neutre (lastolite en propose par exemple une qui se range presque dans une poche une fois repliée), mais la feuille blanche fera déjà très bien l'affaire pour commencer.

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Nath-Sakura-studio-b612-016
Nath-Sakura

Les plans d'éclairage à connaître pour de jolies photos de portrait

4. L'orientation de la lumière pour sublimer le portrait

La direction de la lumière est importante, tant elle peut donner un effet différent à une même scène photographiée. Prenons par un exemple un portrait : suivant que le visage est éclairé à 45° (lumière type Rembrandt), à moitié éclairé (éclairage « split »), éclairé en douche (lumière zénithale) ou au contraire éclairé par en dessous, vous n’obtiendrez pas du tout le même rendu pour un même sujet.

Bien entendu, si vous photographiez en extérieur et utilisez le soleil comme source de lumière principale, vous dépendrez de l’heure à laquelle vous photographiez, qui conditionne l’angle du soleil par rapport à votre sujet.
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-laetitia-klopocki
Laetitia Klopocki

Les modificateurs de lumière pour de jolies photos de portrait

5. Les accessoires diffusant la lumière

Lorsque vous photographiez un paysage, une architecture ou encore un objet (ex : photo d’un vélo, street photo, snapshot d’un monument), un éclairage dur avec des ombres marquées sera plutôt bien adapté. Pour éclairer le visage en portrait, on préférera bien souvent une lumière plus diffuse, avec des transitions plus douces entre ombres et lumière (une lumière dure peut aussi convenir, mais demande plus de maîtrise technique).

Si vous photographiez en extérieur à la lumière du jour, vous aurez alors certainement besoin de diffuser la lumière du soleil : vous cherchez à reproduire l’effet que vous apporte une boite à lumière dotée de diffuseurs en studio photo. Pour cela, vous pouvez :
- Utiliser un passage nuageux qui va créer comme une « boite à lumière naturelle » de grande taille
- Utiliser un endroit arboré pour filtrer la lumière du soleil à travers les branches
- Utiliser un tissu ou autre élément diffuseur de lumière, placé entre le soleil et le sujet (attention à conserver un accessoire diffusant de couleur neutre, généralement blanc. S’il est coloré, votre lumière atteignant le sujet le sera également).
- Rapprocher votre sujet d’un mur blanc pour rajouter de la lumière dans les ombres et adoucir ainsi la globalité (même problématique si le mur est coloré, le sujet en sera impacté)

S’il n’y a pas de mur à proximité, vous pouvez tout à fait utiliser un réflecteur bricolé (panneau blanc Forex, polystyrène, etc) ou mieux, acheter un réflecteur pliant lorsque vous êtes en extérieur. Il vous permettra de « déboucher les ombres » en ramenant un peu de lumière dans les parties les plus sombres de votre image. Il permettra notamment d’adoucir les ombres sur le visage de votre sujet ! Certains réflecteurs conçus spécialement pour le portrait en autonomie possèdent une poignée : vous pourrez les placer en dessous du visage du modèle pour adoucir les ombres tout en quotidien à photographier de l’autre main. Attention à la position du ou des réflecteurs utilisés : ils seront bien visibles dans l’oeil de votre sujet !

Faites partie des prochain(e)s photographes publié(e)s
Faites partie des prochain(e)s photographes publié(e)s En savoir plus

6. Choisir un éclairage adapté au visage photographié

Il n’est pas rare que des gens nous disent « je me trouve moche en général sur les photos ». Cette problématique est souvent le résultat d’un éclairage inadapté pour le visage : si vous placez par exemple votre source de lumière de façon zénithale, vous allongez visuellement le visage. Si celui ci était déjà plus long que rond, l’effet finalement obtenu pourrait ne pas être adapté. De même, un éclairage de coté va élargir visuellement le visage, qui s’il est déjà rond, pourrait paraitre plus gros / plus large que désiré. l’éclairage de type Rembrandt est ainsi bien adapté à de nombreux visages, faisant un bon compromis, mais ne sera pas adapté à toutes les personnes.

De façon générale, un bon éclairage pour un visage sera flatteur : il doit estomper et non accentuer les défauts du visage, l’asymétrie, les boutons, les rides etc (à moins que l’effet recherché ne soit inverse, ce qui est plus rare).

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-angelique-beaussart
Angelique Beaussart

Jolies photos de portrait | Le posing de votre modèle

7. Affiner plutôt que grossir

De nombreux(es) modèles sont complexé(e)s par leur silhouette, le plus souvent chez les femmes. Suivant la pose que vous faites prendre à votre sujet, vous allez le/la faire paraitre plus gros(se) ou plus élancé(e) et plus large ou plus fin(e). Pour commencer, lorsque vous souhaitez affiner votre modèle, préférez une posture de 3/4 plutôt que de face. : cela va immédiatement donner une sensation plus fine à votre sujet sur l’image. De même, basculez le poids du corps sur la jambe arrière plutôt que sur celle placée à l’avant : la silhouette sera ainsi beaucoup plus harmonieuse et l’épaule la plus proche de l’objectif moins « forte » dans l’image.

L’utilisation des bras et mains participe également beaucoup à l’expression du portrait : donnez des indications à votre modèle pour renforcer l’effet souhaité en utilisant la gestuelle.

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-christelle-lendormi
Christelle Lendormi


Des jolies photos pour des portraits sublimes, réalisés par des photographes pros

8. Supprimer le double menton

Un autre complexe cette fois unisexe : le double menton, présent dans de nombreux portraits, chez les hommes comme chez les femmes. Pour le supprimer, utilisez l’astuce de la « tortue » : faites avancer légèrement le menton à votre sujet comme s’il reproduisait le mouvement de tête d’une tortue. Il pourra paraitre un peu bizarre en le réalisant mais l’effet sur la photo finale sera garanti !

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-sabrina-avrillon
Sabrina Avrillon

Les objectifs photo, un outil puissant pour de jolies photos de portrait

9. Mettre en valeur le regard de votre modèle

Le portrait le plus courant, masculin comme féminin, passe avant tout par le regard. Tentez de supprimer les yeux du cadre  de votre appareil et vous découvrirez une toute autre approche du portrait photographique, où le spectateur cherche ses repères dans d’autres éléments : les rides, le sourire, les mains, la tenue, etc. Les yeux sont, plus encore que la bouche, caractéristiques d’une personne tant ils peuvent révéler d’émotions et d’expressions variées. Certains disent qu’on peut tout lire dans un regard. Lorsque les yeux sont présents dans l’image, nous vous recommandons de faire la mise au point sur eux : c’est inévitablement à cet endroit que l’attention du spectateur va se concentrer. Si vous prenez le contrepied en effectuant la mise au point sur une autre partie de l’image, votre intention doit être clairement comprise pour que le portrait ne semble pas techniquement raté. Et pourquoi pas réaliser des portraits sans cadrer le regard ? Laissez libre court à votre imagination !
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-David-Mignot
David Mignot

Créer du flou d'arrière plan pour de jolies photos de portrait

10. Utiliser le diaphragme pour gérer le bokeh

La gestion du bokeh ou flou d’arrière plan remonte à la création d’objectifs photo dotés d’une très grande ouverture : plus on peut ouvrir le complexe optique, plus la profondeur de champs sera faible. Autrement dit, à très grande ouverture (ex : f/1.4, f/2 ou encore f2.8), la zone nette dans l’image sera très étroite : si la mise au point n’est pas faite correctement sur les yeux (ou sur votre sujet principal), le décalage sera visible et la photo pourrait être ratée.
Utilisez une très grande ouverture pour envelopper votre sujet dans le flou. Cet effet sera moins visible sur l’avant plan, à moins que vous n’ayez un ou plusieurs éléments dans le cadre au premier plan de l’image (il sera alors très flou). Les vêtements seront flous, y compris le bout du nez et l’arrière de la tête suivant la focale utilisée. C’est une excellente façon de concentrer l’attention du spectateur sur votre sujet, surtout si d’autres éléments peuvent attirer son attention dans l’image.

11. Utiliser la focale / la distance au sujet pour créer un effet

Avec l’ouverture de diaph’, la focale et la distance au sujet sont les deux autres éléments qui vous permettront de modifier la perspective dans votre image.
Vous avez certainement déjà vu des photos de groupe, en famille ou lors des mariages : elles sont le plus souvent réalisées proche des sujets, pour pouvoir les diriger facilement sans crier. Les photos faites au grand angle ont ainsi tendance à déformer les sujets pour les faire sembler plus costauds, mais également à étendre la profondeur de champ (tout devient nette, ou presque dans votre scène). Par exemple, l’utilisation d’une longue focale va écraser les plans et affiner le nez de votre sujet. Le fait de se rapprocher pourra à l’inverse grossir et donner un aspect plus « fort » au buste.
Attention toutefois à ne pas trop vous approcher, vous risqueriez de déformer les traits de votre sujet : grossir par exemple son nez ou encore ses joues. Cet effet sera d’autant plus marqué en utilisant un grand angulaire (35mm, 24mm, 20mm, etc). Vous pouvez évidemment prendre là aussi le contrepied pour des portraits avec beaucoup de déformation optique, du moment que le résultat vous plait !

Pour créer des portraits de groupe originaux, utiliser plutôt une focale standard (50mm). Il vous faudra alors vous éloigner de votre sujet, ce qui va réduire la profondeur de champs (si vous vous éloignez de votre sujet sans changer de focale, vous augmentez la profondeur de champs. Mais si vous souhaitez garder le même cadrage, utilisez une focale plus longue comme le 50mm à la place d'un grand angulaire : cette focale plus longue va en pratique réduire la profondeur de champs, même si vous reculez de plusieurs metres). En extérieur, avec une même luminosité donnée, vous pourrez ouvrir votre diaphragme et augmenter votre vitesse d’obturation : vous obtiendrez ainsi des photos de groupes nettes mêmes lorsque les sujets sont en mouvement (ex : saut en l’air), tout cela avec un très beau flou d’arrière plan (Bokeh).

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Laetitia-Bayle
Laetitia Bayle

User d'angles et de points de vues originaux pour de jolies photos de portrait

12. Transformer votre sujet avec un point de vue original

Si le portrait classique est souvent réalisé à hauteur des yeux, vous pouvez tout à fait choisir un autre point de vue pour le mettre en lumière d’une autre manière. En vous plaçant au niveau de son ventre plutôt de du visage lors d’un portrait en plan moyen ou plan américain, vous apportez un coté « mode » à votre photo finale.
Egalement, en vous plaçant au dessus du sujet en plongée, vous crée une illusion d’écrasement de votre sujet qui semble alors plus petit. Le visage est alors proéminent par rapport au reste du corps qui semble raccourci. À l’inverse, placez votre appareil photo près du sol pour créer un portrait en contre-plongée : vous allez virtuellement allonger les jambes et le corps de votre sujet (procédé très souvent utilisé dans la mode ou le portrait féminin en pied, à l’aide d’un grand angulaire).
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-kamille-dar
Kamille Dar

Déformez à toutes les sauces pour de jolies photos de portrait

13. La bonne focale à utiliser pour des portraits réussis

Comme dit l’adage (et Thibault Chappe aussi), « il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises situations… ». En effet, il n’y a pas de règle dans l’utilisation de la focale adaptée au portrait. Là encore cependant, voici quelques repères pour vous aiguiller :
- Le 50mm est le plus répandu dans l’utilisation du portrait : c’est une optique à focale dite « standard » pour un capteur plein format (24x36mm). Elle obtient cette dénomination car elle propose l’angle de champ le plus proche de la vision humaine (si on entre dans les détails, c'est beaucoup plus compliqué que cela, mais avoir cette notion à l'esprit est un premier repère). C’est l’optique qui déforme le moins, et que vous pourrez trouver facilement sur le marché dans des constructions simples end plastique à moins de 100 euros. Ce type d’objectif peut ouvrir à f/1.2, f/1.4 ou f/1.8 suivant le budget, de quoi créer rapidement des portraits flatteurs avec un très beau bokeh. C’est l’objectif idéal pour débuter, par sa facilité d’utilisation, sa taille et son poids réduit, mais aussi sa polyvalence : il pourra aussi vous aider à mettre en valeur des objets de petite et moyenne taille.
- Le 85mm est un petit téléobjectif : plus long en focale et proposant sensiblement les mêmes ouvertures de diaphragme, il permettra d’accentuer l’effet de flou en arrière plan et d’affiner virtuellement les traits du sujet. Il demande toutefois rapidement plusieurs mètres de recul, ce qui impose une certaine distance avec votre sujet
- Les téléobjectifs : du 135mm au 200mm le plus souvent pour le portrait, ils contractent les plans et créent le plus de flou à l’arrière comme à l’avant du sujet : l’occasion idéale pour isoler votre ou vos modèle(s) dans un environnement et affiner leurs traits. Les téléobjectifs en série professionnelle sont très couteux et donc beaucoup plus rares chez les photographes : cela peut etre un moyen de vous démarquer et de participer à la signature  artistique de vos images.
    - Le portrait au grand angle (35mm principalement, voire 24mm dans certains cas) est parfois utilisé, notamment dans le monde du sport où la déformation n’est pas perturbante mais sert plutôt le sujet (ex : rugby). C’est aussi l’occasion d’ajouter du contexte pour créer un portrait en incluant sont environnement , par un cadrage plus large sans que le photographe ne modifie sa distance du sujet (plus de champs et plus de profondeur de champs également). Ce portrait « environnemental » est très utilisé dans le secteur de l’entreprise par exemple (portrait dit « corporate ») pour contextualiser le sujet dans son activité professionnelle. Son utilisation requiert de bien maitriser les règles d’optique de base concernant la déformation, il est déconseillé aux photographes débutants en portrait. Il existe d’ailleurs une optique grand angle très utilisée au quotidien : celle placée au dos des smartphones. Si vous la couplez à une photo capturée avec le camphone près du sujet (ex : selfie), vous avez toutes les chances de déformer le visage photographié !

Pour débuter dans le portrait, nous vous recommandons toutefois un cadrage serré, concentré sur votre sujet. Vous n’aurez ainsi que ce dernier à gérer et pourrez vous concentrer sur son attitude, ainsi qu'un éclairage adapté pour le mettre en valeur.

Utilisez un objectif grand angulaire pour une photo de portrait en pied stylée

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Marie-Charlotte-Farcy
Marie Charlotte Farcy

Travaillez au grand angulaire pour un portrait photo magnifique dans les champs

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Vanessa-Renault-4
Vanessa Renault

Osez l'ultra grand angle pour un point de vue très original et une jolie photo de portrait

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-florian-maguin
Florian Maguin

Le grand angle rapproché du sujet renforce son aspect impression pour un portrait photo très réussi

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-david-bascunana
David Bascunana

La technique photo au service de l'image | Créer de jolis portraits

14. Une vitesse de prise de vues adaptée à la situation

La vitesse d’obturation doit toujours être adaptée à votre sujet afin d’obtenir une photo totalement nette, ou de maitriser le flou pour obtenir le résultat souhaité. Habituellement, pour ne pas créer de flou de bougé lorsque vous appuierez sur le déclencheur de l’appareil photo, il est d’usage de régler la vitesse au minimum à l’inverse de la focale, quel que soit le sujet photographié (soit 1/50e de seconde pour un 50mm utilisé, 1/200e de seconde pour un 200mm, etc). Lorsque vous photographiez une sujet mobile (ici, une ou plusieurs personnes lors d’un portrait), il faut également adapter la vitesse d’obturation à votre modèle, pour éviter d’obtenir du flou suite à un mouvement du sujet. Vous pouvez généralement photographier à 1/6e de seconde sans risque pour le portrait humain, voire 1/30e seconde si le sujet fait attention à ne pas bouger. Evidemment, il faudra adapter votre vitesse d’obturation si le sujet marche ou court, jusqu’à1/500e de seconde pour figer complètement le mouvement.

Si la question de la vitesse d’obturation ne se pose généralement pas en plein jour quand vous avez beaucoup de lumière à disposition, elle devient plus problématique en fin de journée. Si vous utilisez un boitier photo récent, vous profiterez d’une excellente gestion de la sensibilité ISO et de la montée du bruit numérique qui l’accompagne. Vous pourrez alors librement photographier à plus haute sensibilité en faible lumière sans risque pour votre image finale et utiliser la vitesse d’obturation adaptée à votre sujet.
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Vanessa-Renault
Vanessa Renault

S'adapter aux faibles conditions de luminosité pour des jolies photos réussies en portrait

15. La stabilité de l'appareil photo en cas de faible lumière

Si la luminosité de la scène qui illumine vos sujets est faible, vous devrez certainement stabiliser votre appareil photo. Certains objectifs comportent une stabilisation optique, ou certains boitiers une stabilisation numérique : elles permettent souvent de gagner 2 à 3 IL, c’est à dire 2 à 3 diaphragmes de plus en terme de vitesse. Par exemple, si vous pouvez photographier habituellement avec un objectif 50mm à 1/50e seconde sans stabilisation, vous devriez pouvoir shooter à 1/10e de seconde sans créer de flou de bougé. Prenez toutefois cette règle avec des pincettes et préférez utiliser un trépied pour vous assurer d’être totalement stable. Le monopode sera plus léger et moins encombrant à transporter qu’un « tripode », mais il vous offrira une moins bonne stabilité.

Avec votre trépied, vous pouvez shooter à n’importe quelle vitesse d’obturation, même les plus longues. Cela vous permettra d’être créatif en faible lumière, mais aussi de créer avec le mode open flash : vous laissez l’obturateur ouvert et vous pouvez utiliser un flash ou une autre source de lumière (tube fluo, led, etc).

Si vous n’avez pas de trépied et souhaitez stabiliser ponctuellement votre appareil photo, utilisez un sac de sable, de petits pois congelés ou de riz : votre boitier sera bien calé et vous pourrez photographier sans risque de mouvement. Une petite télécommande infrarouge vous permettra aussi d’éviter le mouvement dû à la pression sur le bouton déclencheur (sinon, utilisez un retardateur 3 secondes).

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Thiebauld-Ben-Lahoussine
Thiebauld Ben Lahoussine

Mixer lumière flash et lumière naturelle pour des jolies photo de portrait

16. Compléter l’éclairage ambiant par un flash

Si vous maitrisez la photographie en lumière ambiante (généralement en lumière naturelle en extérieur), vous pourriez être tenté(e) d’oser plus de créativité. Vous pouvez choisir, en complément de la lumière disponible sur la scène photographiée (le soleil en extérieur, un éclairage de rue à la nuit tombée ou l’éclairage artificiel en extérieur), une autre source mettant en valeur spécifiquement votre sujet. Dans ce cas, commencez par mesurer l’exposition de la scène à l’aide du posemètre intégré à votre appareil photo. Vous pourrez alors sous exposer la scène d’un ou deux IL en modifiant le réglage du boitier. Une fois le réglage effectué pour l’ambiance, réglez la source de lumière éclairant le sujet principal pour obtenir une exposition parfaite sur votre modèle.

C’est par exemple le réglage effectué pour les photos de boite de nuit réalisées au flash : la scène est peu lumineuse et le boitier est réglé à 2000 ISO, f/2.8, 1/4s pour capter suffisamment de lumière. Ce réglage va créer du flou dans la scène photographiée. Vous pouvez alors ajouter un flash avec un réglage au second rideau : la luminosité de la scène sera enregistrée par le capteur de l’appareil photo, puis un coup de flash viendra apporter la luminosité suffisante sur le sujet et aider à le figer. Suivant que votre modèle était initialement dans le noir complet ou déjà éclairé par la scène, vous obtiendrez plus ou moins de netteté sur son visage.
Dernier point important : la mise au point en faible lumière. Le boitier photo aura certainement du mal à effectuer la mise au point, puisque la faible luminosité de la scène ne présente plus assez de contraste pour la cellule de mesure intégrée. Les flashs modernes envoient généralement un signal lumineux infrarouge sur le sujet avant de capturer l’image, vous permettant de faire la mise au point facilement.
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Nath-Sakura-studio-b612-055recadre?
Nath-Sakura

Découvrez le backstage et la photo finale de ce portrait superbement éclairé !

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Nath-Sakura-studio-b612-002
Nath-Sakura

Analysez les zones de hautes lumières pour de jolies photos en portrait

17. Exposer pour les hautes lumières

C’est un indispensable de la photographie aujourd’hui, mais trop souvent négligé : il faut exposer pour les hautes lumières si vous souhaitez créer de jolies photos (vous entendrez peut être parler « d’exposer à droite » de l’histogramme). Concrètement, l’oeil humain est beaucoup plus discriminant dans les tons clairs que dans les tons foncés, c’est à dire qu’il appréciera beaucoup mieux les nuances dans les zones claires de l’image (le ciel, la peau, etc) que dans les ombres. Regardez par exemple un ciel nuageux : vous trouverez certainement que tous ces détails dans les nuages sont merveilleux, mais ils sont souvent absents dans les photos qui sont mal exposées. On parle alors de « blancs cramés ».
Pour éviter ce problème, enclenchez l’avertissement de surexposition sur votre boitier photo. Si une partie de l’image clignote sur votre écran suite à la prise de vue, cette partie sera entièrement blanche et ne comportera donc pas de détails. Attention cependant : l’image affichée sur l’écran arrière de l’appareil photo est l’expression d’un fichier JPEG. Si vous shootez au format RAW, le fichier que vous découvrirez lors de la postproduction sera sous exposé d’environ 1 IL par rapport au JPEG exprimé à l’écran. En shootant en RAW, si l’alerte de surexposition de votre boitier indique de petites zones surexposées, vous verrez que votre fichier RAW sera finalement parfaitement exposé en finalité !
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Alexander-Lupascu
LupascuPhoto

Cadrage et composition : les règles pour de jolies photos, des portraits savoureux

18. La gestion de l’arrière plan dans l'image

Lorsqu’on débute en photographie, il est plus simple de choisir un arrière plan flou (voir pas haut la gestion du bokeh) afin de s’affranchir de la gestion de l’arrière plan. Avec la pratique, certains photographes reviennent à des images contextualisées incluant l’arrière plan : le portrait devient alors une véritable scène photographiée. Prenez alors en compte les lignes de force dans votre image : les lignes créées par l’horizon ou par un élément très visible de l’image (mur, poteau lumineux, arbre, etc).Vous pourrez notamment placer ces lignes sur les lignes de force de l’image, les diagonales, ou créer un point de fuite ramenant constamment le regard vers le sujet.
Il est souvent nécessaire de « nettoyer » votre arrière plan : la présence de poubelles, de désordre en arrière du sujet peuvent par exemple attirer inutilement le regard du spectateur. De même lorsque vous ne pouvez pas déplacer un élément (si un écriteau ou autre panneau publicitaire est présent dans le fond de l’image) changez simplement votre cadrage pour le supprimer.

L’arrière plan est souvent pris en compte notamment par les photojournalistes, qui racontent une histoire en incluant plusieurs scènes dans la même scène.

Un photographe maitre du cadrage et de la composition pour une jolie photo lors d'un mariage

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-William-Lambelet
William LAMBELET


Un dyptique pour raconter une histoire autour d'une jolie photo de portrait

19. Utiliser le storytelling pour raconter une histoire

Il existe plusieurs façons de transformer une séance photo en véritable histoire qui embarquera votre spectateur et lui donnera envie d’en découvrir toujours plus sur votre travail. Vous pouvez par exemple, comme vu précédemment, composer vos portraits avec plusieurs scènes dans la même image. À la manière des grands tableaux de peintres, votre spectateur restera plus longuement devant chaque image pour en apprécier chaque scène et avoir une autre lecture de votre image.
Vous pouvez aussi raconter une histoire en photographiant le sujet sur différents plans, incluant son contexte : les mains, les tenues, les accessoires, le lieu dans lequel il se trouve, un objet fétiche, etc. Ces différentes photos pourront être présentées sous la forme d’un polyptyque (dytique, typique, etc) pour créer du lien entre vos photos et donner un autre point de vue sur votre sujet principal.
Pour aller plus loin dans votre pratique photographique, créez un fil conducteur dans vos images et racontez une histoire que vos lecteurs découvriront avec plaisir.


Créez sans limites de superbes photos de portrait grâce aux accessoires photo

20. Utilisez des accessoires créatifs pour vos photos !

Les accessoires

- Les feux de Bengale
Pour un portrait avec une touche de féérie, utilisez des feux de bengale tenus au bout des doigts par votre ou vos sujets. Si la luminosité de la scène est faible, l’effet sera d’autant plus visible et étincellant ! Une fois que vous maitrisez ce type de portraits, osez un peu de mouvement pour une photo ultra créative !

Formez vous aux techniques lumière avec Nath Sakura !
Formez vous aux techniques lumière avec Nath Sakura ! En savoir plus


- La guirlande
Un autre accessoire utilisé pour des photos colorées avec un soupçon de magie : la guirlande lumineuse. Pour commencer, assurez vous que la scène est globalement sombre et que votre sujet est correctement exposé. Ensuite, placez la guirlande lumineuse très proche de votre objectif : vous allez ainsi créer des taches lumineuses plus ou moins floues autour de votre sujet. Pour plus de latitude dans votre plan d’éclairage, utilisez un flash pour éclairer votre sujet : vous pourrez ainsi régler la puissance du flash en fonction de la puissance de la guirlande (qui elle, n’est pas souvent réglable).

- Le prisme
Tout comme les miroirs, vous pouvez acheter un prisme placé lui aussi très près de votre lentille frontale d’objectif : vous pourrez alors composer votre image en plaçant à la fois votre sujet et un autre élément important qui n’était pas dans le cadre initial.

- Les filtres photo
De nombreux filtres photo sont disponibles pour créer des images originales. Les filtres ND, couplés à l’utilisation d’un trépied, vous permettront par exemple de capturer le mouvement de la scène (du vent dans les arbres, de l’eau, etc) puis de terminer par un coup de flash sur votre sujet. Vous pouvez aussi utiliser les filtres pour créer de nombreux effets : par exemple, montez un filtre neutre sur votre objectif et ajoutez de la vaseline sur les bords du filtre, en prenant soin de laisser le centre intact. Vous obtiendrez un joli effet de flou tout autour de votre sujet !

Nous espérons que tous ces conseils vous aideront à améliorer vos portraits. Si vous êtes photographe professionnel(le) et créez de beaux portraits, nous serions très heureux de vous publier sur notre carnet d’adresses !
Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Arnaud-Chapelle 010
Arnaud Chapelle


Voici une sélection de jolies photos de portrait pour vous inspirer

Des photos toutes plus canons les unes que les autres !

Photographe-portrait-shooting-photos-enfants-regard-d-auteur-Morgane-Hamoneau-2-1
Morgane Hamoneau

Un sublime portrait photo de femme réalisé en studio

Photographe-portrait-seance-photo-regard-d-auteur-cassandre-luce-1
Cassandre Luce

Et pourquoi pas une jolie photo de portrait masculin après le sport ?

Photographe-portrait--seance-photo-regard-d-auteur-alexis-hurst-1
Alexis Hurst

Une jolie photo de portrait d'enfant, réalisée par un photographe professionnel

Photographe-portrait-shooting-photos-enfants-regard-d-auteur-Julie-Henessy-1
Julie Henessy

Un portrait classique, une jolie photo en éclairage Rembrandt

Photographe-portrait--seance-photo-regard-d-auteur-zayna-luyciani-1
Zayna Luyciani

Jeu d'ombre et de lumière pour un joli portrait photo

Photographe-portrait--seance-photo-regard-d-auteur-jade-klibet-1
Jade Klibet

Une jolie photo de portrait d'enfant en noirs et blancs

Photographe-portrait-shooting-photos-enfants-regard-d-auteur-Morgane-Hamoneau-1
Morgane Hamoneau

Un joli portrait photo d'enfant au coucher du soleil

Photographe-portrait-shooting-photos-enfants-regard-d-auteur-Alexis-Hurst-1
Alexis Hurst

Une jolie photo pour un portrait décalé et très coloré

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Caroline-Lantres rd19
Caroline Lantres

Un portrait merveilleux, une superbe photo maman-bébé

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Dina-Kottgen dina-photographe006
Dina Kottgen
>

Un portrait original, une jolie photo bien éclairée aux contrastes marqués

Photographe-portrait--seance-photo-regard-d-auteur-david-mignot-1
David Mignot

Une pose qui met en valeur la modèle pour un portrait original en studio

Photographe-portrait--seance-photo-regard-d-auteur-celine-gaignette-1
Celine Gaignette

Profitez de la saison des coquelicots pour une jolie photo de portrait en lumière naturelle

Photographe-conseils-Jolies-photos-portrait-technique-photo-regard-auteur-Julien-Le-Moine GX0 6121
Julien Le Moine

L'enfance photographiée à travers cette jolie photo de portrait

Photographe-portrait-shooting-photos-enfants-regard-d-auteur-Stephane laville-1
Stephane Laville

Merci aux photographes pour leurs jolies photos !


Faites partie des prochain(e)s photographes publié(e)s
Faites partie des prochain(e)s photographes publié(e)s En savoir plus


Vous avez besoin d'aide ?

N'hésitez pas à nous appeler, nous sommes là pour vous accompagner !

Inscrivez-vous !

Suivez notre actualité, tous nos conseils et nos bons plans en vous inscrivant à notre newsletter !