Regard d'auteur

Estelle Carlier

Des photos décalées, une énergie de dingue et surtout un bouleversement émotionnel :)

Photographe Mariage à Lille, Nord

Présentation du photographe

Mon entourage me definit : petillante, créative et instinctive avec un petit grain de folie quand il le faut !
Un peu de moi si vous voulez me découvrir un peu plus :)
J’aime la chaleur du soleil, l’odeur des pins, la rosée du matin, l’odeur du chocolat et du pain chaud, regarder dans le vide, méditer, les courbes féminines, la musique qui me fait dresser les poils et frissonner, le merveilleux et les pokebowls, l’odeur du lin- ge sèché dehors, le cédre, la sensation de bien être après avoir fait monter mon petit coeur en cardio, capturer l’instant que personne ne voit en photo, choper l’émotion pudique, le gingembre, découvrir de nouvelles saveurs, toucher et masser la peau, les émotions qui me font sentir vivre, les gens positifs et audacieux, la fête, voyager, danser sur tout et n’importe quoi, mes délires entre filles, jouer avec les chiens en me mettant à leur niveau, écouter et découvrir la vie des autres, laisser fondre le chocolat dans ma bouche sans croquer dedans, ne pas se prendre au sérieux , les personnes sensibles , l’auto-dérision, l’absinthe et le vin, rire rire et rire et croquer la vie à pleine dents, chanter et danser avec la musique à fond, la sensation de bien-être après des calins, m’extasier devant une photo ou une oeuvre d’art, enfoncer mes orteils dans le sable chaud, déguster des petits plats gastro, écouter la vie des autres, les thrillers, les films d’auteur français et par dessus tout mes enfants, les tattos et Xavier Dolan.
Je déteste les gens en retard, les dépressifs, l’odeur de sueur dès le matin, la mauvaise haleine, le café, la bière, les donneurs de leçons de vie, la tristesse, la fumee de ciga- rette et pire l’urine de chat, la méchanceté, l’injustice, l’agressivité, la violence verbale et physique, les miettes dans mon lit, la laine qui gratte, les poils de chat, les manipu- lateurs, les ongles de pieds coupés.
Si je pouvais être dans la peau d’une photographe, j’aimerais être Annie Leibovitz


Les avis des clients

Soyez le premier à donner votre avis