Blog

VERO, nouveau réseau social ou leçon de marketing ?

VERO, nouveau réseau social ou leçon de marketing ?

Depuis quelques jours déjà, le nouveau réseau social Vero attise la curiosité. Il a même été numéro un des app en téléchargement sur l’App store ce mardi 27 février 2018. Mais derrière le « buzz » provoqué ces derniers jours, y a-t-il une réelle nouveauté et un si grand intérêt à vous y inscrire à votre tour ? Voici quelques éléments de réponse.??


Un réseau social qui joue la carte de la transparence

Les créateurs de l’app Vero attirent le grand public sur leur réseau par des promesses d’éthique et de respect de la liberté individuelle : pas de publicité pour envahir votre fil d’actu, pas de trackers qui vous proposent à l’achat le livre que vous venez de découvrir sur un site d’e-commerce 5 minutes auparavant, pas d’utilisation des données à des fins commerciales. Et ça, c’est un très bon point ! A condition bien sûr que cet engagement soit respecté dans le futur, lorsque de grandes marques proposeront des millions d’euros de campagnes publicitaires pour mettre en avant leurs produits…?Un autre bon point, c’est que Vero demande « un limité, libre de redevance, transférable, perpétuel, irrévocable,mondiale, non exclusive, droit d'utilisation » de vos informations, photos publiées, etc. Mais qui serait limité à leur seul usage (et non potentiellement utilisé à des fins commerciales comme le fait Facebook).

Autre nouveauté : Au delà de la publication de photos et de vidéos, il est possible de publier le dernier film/série vu, les livres que tu vous aimez avec des commentaires, ou encore de la musique.

Sur le papier, c’est donc un nouveau réseau social de qualité, mais l’appât du gain pour ses créateurs (la publicité directe ou par le tracking étant de loin la partie la plus rentable d’un réseau social) pourrait vite détourner le bienfondé de l’application.?

Un autre engagement de leur part : pas d’algorithme pour choisir les publications que vous verrez affichées sur ce même fil d’actu ! Mais en imaginant l’arrivée de plusieurs millions d’utilisateurs dans les prochains mois, comment trier les publications que chacun verrait autrement que par un algorithme ? Ce type d’outil permet justement de donner de la visibilité aux publications qui sont le plus suivies et qui connaissent le plus d’interactions. En gardant un ordre d’apparition chronologique, vous pourriez tout simplement manquer une info importante, dont tous vos amis parlent, si vous n’êtes pas connecté au même moment qu’à l’heure de sa publication…

app store vero reseau social smartphone
app store



Une opération marketing réussie

Derrière l’ascension fulgurante de l'app  Vero ces derniers jours (en nombre de téléchargement autant que par leur présence sur les fils d’actualité Facebook et Instagram) se cache ni plus ni moins qu’une très belle opération de communication. Le « nouveau » réseau social a en réalité été lancé en Juillet 2015 sans pour autant susciter un réel engouement. Suite à la promotion de l’app par plusieurs influenceurs sur Youtube et sur Instagram ces derniers mois (par exemple, WeeklyChris  qui compte 2,2 millions d’abonnés sur YouTube, 3,5 sur Instagram), les nouveaux utilisateurs se comptent chaque heure par milliers.


Cette nouvelle app entre donc dans un fonctionnement déjà bien connu : obtenir l’appui de personnalités influentes qui vantent un produit pour en faire le nouveau jouet à la mode (sans pour autant que cette app ait une réelle utilité au quotidien). Mais derrière cette communication brillante se cache une autre réalité : si l’application est véritablement utile au grand public, pourquoi est-elle si peut utilisée et pourquoi déplait-elle autant ??

Il y a également eu une autre stratégie marketing utilisée, appelée FOMO (Fear of Missing Out), autrement dit la peur de rater une bonne affaire. Le site a en effet promis que le premier million d'utilisateurs disposerait à vie d'un accès gratuit à Vero. L’accès deviendra ensuite payant (montant encore inconnu).


Une histoire qui dérange

Derrière cette application, il y a 3 créateurs : Scott Birnbaum, Motaz Nabulsi et Ayman Hariri. Ce dernier est un homme d'affaires libanais, milliardaire ayant présidé Saudi Oger, une entreprise familiale connue entre autres pour ses dettes faramineuses. En novembre 2017, elle devait notamment 15 millions d’euros d’arriérés de salaires à 240 employés français du groupe en Arabie saoudite. (Source Le monde)

app store vero reseau social smartphone
la possibilité de parler du dernier film au cinema sur Vero


Une mise en pratique difficile et qui déçoit

En partant de son principe de vérité (VERO signifie véritablement en latin) et en se basant sur ses règles éthiques, Vero aurait logiquement pu connaitre une croissance progressive, à condition d’offrir une expérience utilisateur satisfaisante. La réalité est pourtant toute autre.


La note de l’application sur l’App store et le Pay store reste au plus bas (2,5/10 en moyenne) avec une écrasante majorité d’utilisateurs mécontents. Et pour cause : si l’opération marketing a permis d’attirer de nombreux nouveaux utilisateurs, l’investissement dans la plateforme ne parait pas suffisant pour absorber l’ensemble du traffic correspondant. Résultat : des ralentissements, des bugs, des problèmes d’affichage, voire des blocages complets de l’app qui devient vite inutilisable.


En bref, Vero est un réseau social qui semble faire le « buzz » en voulant concurrencer Facebook, Instagram ou encore Pinterest. Cela rappelle l’essor qu’avait connu une app comme Mastodon (pour concurrencer Twitter), essor finalement de courte durée. Nous souhaitons tout de même bonne chance à cette nouvelle App pour la suite, mais son usage autant que les motivations de ses créateurs nous laissent présager un avenir très incertain…

Vous avez besoin d’aide ?

N’hésitez pas à nous appeler, nous sommes là pour vous accompagner !

Inscrivez-vous !

Suivez notre actualité, tous nos conseils et nos bons plans en vous inscrivant à notre newsletter !